• Syrian Nip/Tuck

    J'ai eu une semaine chargée, je prépare un guide Michelin des hostos locaux.

    Une question vous brûle les lèvres: mais comment se fesse donc?

    Ma réponse est simple: pas la moindre idée.

    Comme le résume bien mon pote Cagoule, "Arak + choc crânien = Alzheimer".

    Plafond bas, chute ou baston? J'aurais pu me faire kidnapper par des aliens que ça aurait pas fait de différence.

     

    Aucun doute monsieur l'Agent, c'est le bâtard en bas à droite

     

    Ne ressentant aucune douleur anale, c'est peut-être pas eux. J'ai probablement évité la sonde.

    Récapitulatif:

    Mon premier souvenir, il y a trois jours, est dans la "très sale" de bain, à tenter de gérer une plaie frontale en bon père de famille.

    Le lieu aidant, je n'exclue pas non plus un coup en traître du chauffe-eau, responsable de tous mes maux.

     

    You don't mess with the chauffe-eau

     

    Bref, ça voulait pas s'arrêter de pisser le sang. J'ai donc eu la bonne idée d'aller me faire recoudre au kebab hôpital le plus proche.

     

    Bienvenue aux Urgences

     

    Bien mal m'en a pris.

    Outre que tout le monde fumait dans l'établissement, ça paraissait aussi engageant qu'un asile roumain sous Ceausescu.

    J'étais pourtant content en sortant: 5 merveilleux points de suture, et une bonne tête de pirate.

    Heureusement, j'ai montré une photo du chef d'oeuvre via webcam à la délicieuse Tilou, carabine de coeur et de profession, qui m'a apporté un diagnostique formel: c'était un vrai travail de porc, d'arabe, pardon, d'amateur. Des points joliment foirés selon ses standards, puis paraît qu'il vaut mieux utiliser autre chose que de la corde pour suturer.

     

    Promis ya sahib, avec ça ça va tenir

    Qui plus est, ils ont désinfecté avec un mélange sauce blanche/harissa, j'offrais déjà la barbaque, manquait plus que la salade et les oignons.

    J'ai donc demandé aujourd'hui si y'avait pas un peu mieux comme standard médical dans le pays: al hamdulillah, il y a bel et bien un hôpital avec lequel la France coopère plus ou moins.

    Moyennant 100 dollars et 30 minutes d'opération, j'ai donc eu la joie de troquer mes 5 cordages contre 6 points de suture: 5 sous-cutanés, plus un externe, et des Steristrips en bonus. Le prix à payer pour espérer retrouver un visage de jeune aviné premier. Le tout sous anesthésie locale, s'il vous plaît.

    Un grand merci à Tilou: je retoucherai peut-être un jour une femme sans avoir à la payer. Et j'aurai une bonne histoire à conter au coin du feu lors des longues soirées d'hiver: j'ai fait la guerre d'Arak, et j'ai pris cher.

     


  • Commentaires

    1
    Amina Moltonel
    Mardi 24 Février 2009 à 20:48
    :-)
    Chauffe-eau 1 / Bashar 0 ... CQFD^^ Bisous au grand blessé de guerre :p
    2
    Sidi Vine
    Mardi 24 Février 2009 à 23:17
    Ah ah ah
    Ah ah ah. Le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres. J'adore le démenti :o) Bon courage au pays des vaillants réfugiés de la presse libre
    3
    Abdoul Ben Dulux
    Mercredi 25 Février 2009 à 14:39
    A scarface :
    Dès que tu rentres, on tente l'alcool à 90° pour voir si ça pique toujours ou si ça a bien cicatrisé...!
    4
    HanaKoN
    Jeudi 26 Février 2009 à 20:27
    et alors ?
    t as pris a emporter ? salade tomates oignons ?
    5
    Situledis Al Mengela
    Vendredi 27 Février 2009 à 17:08
    Prix cassés ...
    Attention grande opération!! Prix cassés, un point de suture acheté le deuxième offert. C'est fou les bonnes affaire qu'on peut faire dans les souks!!!
    6
    Rachida Dulux
    Mardi 3 Mars 2009 à 03:11
    A quand...
    le prochain épisode ? Tu relates tellement bien ta vie que j'aimerais voir un nouvel article aussi odieux que les précédents...! En vous souhaitant une bonne journée !
    7
    Mollah Trollah
    Mardi 3 Mars 2009 à 18:47
    Ca n'arrive pas qu'en Syrie....
    Les aliens sont responsables de mes nombreuses chutes sur le genou droit, toujours le même, à croire qu'ils veulent m'empêcher de devenir un grand athlète. Je subodore donc qu'ils ont voulu s'emparer de tes pensées en t'ouvrant le crane à la méthode syrienne, histoire de faire couleur locale.
    8
    Abu bin Marial
    Mercredi 4 Mars 2009 à 13:36
    Pffffffff
    Fais pas genre Mollah Trollah tu sais bien qu'il n'y a rien d'intéressant à découvrir ni dans ta constitution ni dans la sienne. Moi je vote pour la théorie du complot dans laquelle le chauffe-eau doit être fortement impliqué. Bashar Al Mossad tu n'es pas assez attendre avec lui, il faut lui chuchoter des mots d'amour...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Rizla
    Mercredi 18 Mars 2009 à 19:17
    ?!
    Bon ! La suite ?!
    10
    Nazgul la Thulle
    Jeudi 19 Mars 2009 à 15:04
    where are you ??
    ben t'es passé où ?? On attend les news, nous !
    11
    Eden
    Mercredi 24 Juin 2009 à 00:55
    Y EN A MARRE !
    Où que t'es passé Bashar ? Tu nous lâches en plein dans les récits épiques. Je m'emmerde. Besoin de te lire fissa ya Bashar !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :